Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 08:52


Le feu a permis entre autres aux homme de s'éclairer afin de poursuivre une vie sociale après la tombée du jour et d'éloigner les bêtes sauvages.

L'éclairage à l'aide d'une flamme nécessite que celle ci soit chargées de particules de suies incandescentes pour avoir une bonne lumière (une flamme bleue de cuisinière éclaire très peu). Pour obtenir une flamme éclairante, certains combustibles valent mieux que d'autres.

Le foyer

Faire un feu de camp à la tombée de la nuit sert à se réchauffer et ainsi remplacer un peu la chaleur des rayons solaires de la journée. Première lumière articielle, le foyer a aussi l'avantage de permettre aux humains de faire peur aux animaux et donc d'amélorer la sécurité de la zone concernée.

 Enfin, il permet la cuisson des aliments, c'est à dire leur dégradation par une température élevée. La cuisson est apparentée à un début de digestion et va permettre d'améliorer l'ordinaire et de passer moins de temps et d'énergie à tenter de digérer de la viande crue avec un système digestif de frugivore...

Ce sont les flammes qui éclairent comme nous l'avons déjà dit, ce qui oblige à recharger un feu de camp de temps en temps à mesure de la combustion des morceaux de bois, les braises n'éclairant que très faiblement.

La torche

La torche, simple morceau de bois enflammé à une extrémité et parfois enduit de substances inflammables fait partie du folklore et des idées reçues sur le "temps d'avant". La torche est très présente dans les films en tous genres, surtout s'il y a un souterrain (dans lequel des torches déjà allumées attendent les visiteurs depuis des milliers d'années...)

Idéal certainement beaucoup fantasmé une torche n'est pas pratique pour plusieurs raisons :

La flamme éclaire dans toutes les directions et est assez volumineuse, c'est un avantage pour éclairer mais cela implique  de la tenir très haut ou sur le côté pour ne pas être ébloui. (On ne peut cacher la lueur avec la main comme pour une bougie).

Par ailleurs, en cas d'utilisation de cire, de poix ou de résine, des goutes enflammées tombent régulièrement et peuvent causer de graves brûlures en cas d'inattention.

Enfin, il est à peu près impossible d'avoir une estimation de la durée d'éclairage encore disponible...
 
La lampe à graisse

Ancêtre de la lampe à huile, de la bougie et le lampe-tempête, la lampe à graisse consiste en une mèche trempant dans de la graisse solide.

Repost 0
Published by Stéphane Bois et Anne Deré - dans Les anciennes méthodes d'éclairage
commenter cet article

Présentation

  • : ORCHIS : Organisation de recherche culturelle historique et d'information scientifique
  • ORCHIS : Organisation de recherche culturelle historique et d'information scientifique
  • : Présente les activités de recherche et de reconstitution de l'association ORCHIS. Travail du cuir, coutures du cuir au moyen age, tannage expérimental ; forge, travail du metal ; production de feu avec un briquet à friction, un briquet medieval à silex, briquet forgé, briquets à amadou...
  • Contact