Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2007 4 09 /08 /août /2007 19:34



Les hommes semblent avoir domestiqué le feu depuis au moins 600 000 ans. Ils ont su le produire par diverses métodes que l'on va tenter de passer en revue...

  1. Le foret à main :

C'est le frottement qui permet d'atteindre la température suffisante pour démarrer la combustion. Il faut donc frotter vivement et en continu. 

La rotation d'un morceau de bois contre un autre est une des méthodes les plus utilisées.

Le briquet à friction comporte alors :        - un morceau de bois cylindrique ( foret ou drille )
                                                                         - une planchette en bois plutôt tendre.

anim-feu-friction-main-bertrand-roussel.JPG

On fait tourner alors le foret entre ses mains en appuyant suffisamment. Le problème est que les mains descendent ! Il faut donc remonter le plus rapidement possible afin que le bois ne refroidisse pas trop en bas.





  1. Le foret à arc :

Bien moins douloureux et éprouvant que la première méthode, celle ci en est l'évolution directe. On fait tourner le foret à l'aide un arc. On transforme ainsi un mouvement de translation en mouvement de rotation à l'aide de la corde de l'arc. Mais il faut alors pouvoir appuyer sur le foret pour que le contact soit bon. Comme le foret est cylindrique, si on appuye dessus lorsqu'il tourne, on fait du feu en haut comme en bas... il faut donc se protéger la main ! On peut utiliser un coquillage un peu épais, ou un galet plat.

anim-feu-briquet-arc-friction-bertrand-roussel.JPG


anim-charavines-2007-053.JPG

Le frottement des deux bois forme de la sciure qui est partiellement carbonisée par l'échauffement.
Mais cette sciure s'écarte de la cupule de giration (le trou !) formée.
anim-feu-cupule-giration-240.JPG
Sciure carbonisée autour de la cupule de giration


Or il faut que cette sciure soit encore en contact avec le point le plus chaud qui est au centre du trou.

On réalise donc une encoche dans la planchette qui va permettre de rassembler la sciure carbonisée et la laisser en contact avec la source de chaleur.
anim-feu-foret-friction-arc.JPG
en fonctionnement, la sciure s'accumule dans l'encoche et chauffe.

anim-feu-sciure-braise-planchette.JPG
Tas de sciure embrasé, que l'on peut récupérer et placer dans un nid de feuilles mortes ou d'herbes sèches.



Partager cet article

Repost 0
Published by Stéphane Bois et Anne Deré - dans Production du feu
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ORCHIS : Organisation de recherche culturelle historique et d'information scientifique
  • ORCHIS : Organisation de recherche culturelle historique et d'information scientifique
  • : Présente les activités de recherche et de reconstitution de l'association ORCHIS. Travail du cuir, coutures du cuir au moyen age, tannage expérimental ; forge, travail du metal ; production de feu avec un briquet à friction, un briquet medieval à silex, briquet forgé, briquets à amadou...
  • Contact